RP dark-fantasy/steampunk dans un univers communautaire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [VALIDE] Naak Mahaden, le Tueur d'Assassins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naak Mahaden

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/09/2015

Informations
Race: Akren
Faction: Neutre/Opportuniste

MessageSujet: [VALIDE] Naak Mahaden, le Tueur d'Assassins   Dim 13 Sep - 22:30

Nom : Mahaden
Prénom : Naak
Surnoms : Le Tueur d'Assassins, Feardorach, Le Renard de Noghall...
Sexe : Masculin
Age : 30 ans
Race : Akren
Lieu de naissance : Noghall, ville la plus mal famée de Krogiath
Lieu de vie : Pas de lieu de vie fixe.
Guilde et rang : Ancien membre d'une guilde d'assassins, aujourd'hui démantelée par sa faute
Faction et rang : Neutre/Opportuniste

Arme(s) : Aucune. Son corps entier est une arme mortelle, renforcée par le spiritualisme.
Armure(s) : Quand il porte des habits, il s'agit en général de tenues assez légères, de tissu ou de cuir. Quelques colifichets viennent agrémenter l'ensemble, mais aucune protection de métal.

Talents principaux : Arts martiaux – Acrobatie – Discrétion – Rapidité - Agilité
Compétences secondaires : Connaissance des points vitaux – Immunité au poison – Résistance élevée à la douleur
Aer et Arcane(s) : Aer Spiritualiste

Description physique :
Naak est un homme assez grand, musclé et bien bâti, à la peau foncée propre aux membres de son espèce, à la seule différence que sa peau se rapproche plus du brun que du gris. Il a de très longs cheveux rouges foncés, à l'exception d'une mèche orange, cheveux qu'il rassemble en une natte dans son dos. Son visage est parsemé de plusieurs cicatrices, reçues en combat.
Au niveau des habits, Naak porte des vêtements de tissu et de cuir, autorisant une grande liberté de mouvement. Il aime agrémenter le tout de plumes et autres colifichets colorés.
Son corps athlétique est marqué par des tatouages tribaux, et est couvert de cicatrices plus ou moins impressionnantes.

Description psycho :
On peut décrire Naak comme quelqu'un de passionné. Il agit en fonction de ce qui parvient à capter son intérêt, et à l'inverse, n'accordera pas la moindre attention à quelque chose dont il n'a que faire. Il peut faire preuve d'égoïsme et d'avidité par moments, justement quand quelque chose l'intéresse vraiment. Au premier abord quelque peu paresseux et blasé, Naak peut se révéler quelqu'un d'effronté ou arrogant, mais assez sympathique, qui aime vivre librement.
Mais la personnalité de Naak a aussi un autre aspect. Son caractère impitoyable et son aptitude à tuer montrent son autre côté : mortel, violent et sanguinaire. Il est capable d'assassiner des gens sans problème, grâce à son agilité et sa force extraordinaire faisant de lui une machine à tuer. Pragmatique, il a les pieds sur terre, et ne sourcille pas devant la souffrance et la mort. N'agissant pas par bonté de cœur, il n'aime pas tuer par merci.
Quand il s'ennuie, il a aussi des passe-temps étranges, comme se laisser emprisonner volontairement juste pour passer le temps.

Traits particuliers :

Naak adore boire, malgré le fait qu'il ne tienne pas très bien l'alcool. Par conséquent, il aime passer des moments à se saouler jusqu'à ce qu'il s'endorme.

_________________________________________________________________________________________________

Histoire :

Au cœur de la Haute Prison de Sentinelle, deux garde se tenaient en faction devant une lourde porte de cellule blindée. Ce genre de cellule, contrairement aux autres, était réservé aux détenus spéciaux de la prison, ceux qu'on préférait isoler et restreindre pour les oublier.
Et dans cette cellule...

-♫ ♫ Sauf une qu'était à quat' pattes♪
♫ Et qui cessait d'être pucelle♪
♪ Ses cheveux noirs noués en nattes♪
♫ Me rappelaient ceux de ma belle !!♪

-La ferme ! Arrête de chanter ! hurla l'un des gardes en tapant sur la porte de la cellule, pour faire cesser les braillements.
-Hey Greg, sois sympa ! On se fait chier ici ! Lança le prisonnier
-J'ai dit la ferme !
-Allez, Greeeeeeg !!
-Je ne m'appelle pas Greg !!
-......oh alleeeez, Greg ! Fais pas ton chien ! Au moins laissez-moi sortir pour passer vos épreuves ! Se plaignit le prisonnier.
-La dernière fois qu'on a essayé de te faire sortir, tu as tué huit gardes espèce d'ordure !!
-Euh...légitime défense ? Tenta le détenu.
-Et c'était pareil aux épreuves précédentes ! A chaque fois qu'on te fait sortir ça se passe mal !Reste dans ta cellule et ferme-là !!
-Alleeeeez !!
-J'ai dit NON !!

Le garde soupira. Ce prisonnier devenait vraiment éprouvant à garder.

-Hey Greg, tu veux que je te raconte mon histoire ?
-Nom de dieu, non, je m'en fous de ta stupide histoire !!
-D'accord, alors je suis né...

« J'suis né dans la ville de Noghall. Tu sais, cette ville pourrie et corrompue, pleine de mendiants, de brigands et d'assassins, là où on retrouve les plus gros rebuts de la société. Pas terrible comme départ dans la vie hein ? Tu me diras, au moins je ne suis pas devenu garde dans une vieille prison !
Alors je suis pas orphelin, mais bon je me demande si ç'aurait vraiment été pire. Ma mère était juste une grosse alcoolique, bonne qu'à se faire passer dessus par tous les minables du coin. Oui, c'était une prostituée. Et comme elle buvait beaucoup elle s'énervait pas mal sur moi. Mon père, lui, n'en avait rien à faire. Il essayait d'avoir du travail, mais dans cette ville de merde c'était presque impossible d'avoir un vrai métier.
Du coup avec des parents comme ça j'ai appris à me débrouiller tout seul hein, logique. J'étais pas le seul gosse dans cette situation merdique, alors on s'entraidait comme on pouvait. On a réussi à s'en sortir, en piquant des machins, en faisant des petits boulots pourris, ce genre de trucs. Y'avait un type qui était chef d'une bande de jeunes morveux comme nous. Hermag, c'était son nom. Maintenant que j'y repense c'était juste un adolescent plus vieux que nous, mais à l'époque on essayait de pas trop le contrarier. Avec sa serpe, il avait la sale manie de couper des doigts quand il était pas satisfait.

Et un jour je l'ai tué. C'est trop rapide ? Faut croire que je suis pas très bon pour raconter des histoires. En gros il avait vraiment pété les plombs, et avec ce machin dégueulasse qu'il fumait, ça lui avait retourné le cerveau. Il s'en est pris à nous, et je l'ai tué. Crac, brisé la nuque. A ce moment là j'aurais pu reprendre la tête de la bande, mais j'en avais vraiment marre. Et puis j'étais une vraie bête sauvage à l'époque.
Alors je suis parti. J'ai ramassé tout ce que j'avais et je me suis tiré de cette ville pourrie. Tu sais je ne laissais rien derrière moi. En plus je venais de tuer quelqu'un pour la première fois, alors ça me faisait quand même un certain choc.
Du coup je suis parti sur les routes, mais j'avais aucune idée de là où j'allais. Jeune, sans le sou...considérant ça je serais pas allé très loin.
Et puis j'ai rencontré ce type.

Un Noykes. Il s'est présenté comme un maître assassin. Il m'a dit qu'il m'avait vu tuer Hermag. Et il a aussi dit que j'avais du potentiel en tant que tueur, si j'arrivais à maîtriser ce côté sauvage de ma personnalité. Sur le coup ça n'a pas fonctionné parce que j'ai essayé de le tuer pour lui prendre tous ses biens.
Je me suis pris une de ces dérouillées, je m'en souviens encore...
A mon réveil j'étais dans un endroit que je ne connaissais pas. Le Noykes n'était plus là, mais un espèce de vieux nabot tout rabougri était à mon chevet. Un petit humain, qui avait presque perdu tous ses cheveux. Il a ronchonné en bougonnant comme quoi il était temps que je me lève, puis il m'a pressé pour que j'aille dans la salle d'à côté.
J'ai passé un rideau et je suis arrivé dans une salle souterraine, pourtant bien éclairée. Le Noykes était là, avec d'autres assassins tous différents les uns des autres. Là, ils m'ont fait une proposition : entrer dans leur guilde et devenir un des leurs.
Bien sûr j'ai accepté. Au début je voulais juste avoir une occasion de me venger du Noykes, mais au final je me suis intégré petit à petit.

C'était un peu comme un nouveau foyer. Je m'étais pas attendu à ça d'une guilde d'assassins, mais en fait ils vivaient un peu comme une famille. Enfin une famille bizarre tu vois, pleine de meurtriers, mais y'avait une certaine entente quand même.
Le Noykes s'appelait Byren, c'était un des membres les plus influents de la guilde. Le petit vieux c'était le soigneur et le maître des poisons, Salvarode...j'ai jamais vraiment eu confiance en ce gars là. Sinon y'avait aussi un Karas, un singe qui s'appelait Shô. Lui, il connaissait des centaines de manières de tuer quelqu'un, même avec une cuillère. Et encore d'autres assassins, des toutes les races et de tous les âges.
Par la suite j'ai passé plusieurs années à m'entraîner, à l'art de l'assassinat, et aussi à l'Aer. D'ailleurs il faudra m'expliquer comment vous faites pour bloquer l'Aer dans cette prison, c'est très fort. Mais bref, j'ai pas mal progressé dans le milieu. On m'a entraîné à résister au poison, et à la douleur. J'effectuais des meurtres pour des personnes que je ne connaissais pas, mais je m'en fichais. Pour la première fois de ma vie, j'avais de l'argent et une situation stable. Pour un type comme moi qui venait des bas-fonds, c'était incroyable.

Bon, je me suis fait arrêter quelques fois. On m'a jeté en prison, et je me suis évadé avec l'aide de la guilde. Au bout d'un moment j'ai commencé à avoir une petite expérience de l'évasion. Et je ne dis pas ça pour te faire peur.
Au bout de plusieurs années j'ai voulu prendre un peu de recul. Alors que je multipliais les cibles difficiles, l'assassinat m'intéressait moins. Je me suis un peu éloigné de la guilde, j'ai recommencé à voyager. Bien sûr ça n'a pas plu à beaucoup des membres, qui m'ont considéré comme un traître et qui ont commencé à me chasser. Alors j'ai tué tous ceux qui m'avaient traqué et attaqué. C'était de la légitime défense après tout.
Enfin, toujours est-il que ça n'a fait qu'aggraver les choses. Parce que mine de rien j'en avais tué pas mal. Et je commençais à être mal en point avec toutes ces tentatives de meurtre.

Je me suis réfugié en prison le temps de récupérer un peu, en me faisant attraper volontairement. Je savais que ça n'arrêterait pas les maîtres assassins, mais au moins j'avais un peu de répit. Grâce à ça j'ai pu reprendre des forces. Le jour où on m'a relâché, j'avais déjà été victime de plusieurs tentatives de meurtres. Comme je le pensais le nombre d'assassins commençait à diminuer, entre ceux que j'avais tué et ceux qui ne voulaient pas me chasser, ça me laissait plus de liberté. C'est à ce moment là que les gens ont commencé à m'appeler le « Tueur d'Assassins ». J'ai toujours trouvé ça débile, mais c'est vrai que j'en avais tué beaucoup.

Pendant quelques temps je n'ai plus eu de nouvelles de la guilde. Je trouvais ça étrange mais ça m'arrangeait. Et un jour Byren m'a contacté. Il m'a dit que la guilde avait été démantelée, que des conflits internes avaient éclatés pendant que j'étais parti. Les survivants s'étaient dispersés aux quatre coins, et s'étaient faits oublier. J'étais assez mitigé sur le fait de revoir un de mes anciens maîtres, un des assassins avec qui je m'entendais assez bien. Et en fin de compte j'ai eu raison, car lui aussi a tenté de me tuer.
J'ai bien failli y passer. Ce combat était un des plus difficiles de ma vie. Cette cicatrice sur mon œil droit, c'est Byren qui me l'a faite en essayant de m'arracher la tête. Franchement, ça s'est joué à pas grand chose. C'est une partie de ma vie qui s'est terminée quand je l'ai tué.

Après ça, je suis retourné dans ma ville natale. J'ai appris que mon père était mort, et que l'état de santé de ma mère ne faisait qu'empirer. Ville pourrie. J'ai définitivement enterré mon ancienne vie ce jour là, et je suis reparti sur les routes.
Plus de foyer, plus d'emploi stable...je me suis remis à l'assassinat. C'est ce que je savais faire de mieux après tout. Je me suis mis à mon compte, et j'ai commencé à me faire un nom. J'ai recroisé quelques-unes de mes connaissances, dont Shô. Il m'a dit qu'il avait refait sa vie lui aussi.
Les années ont passé, j'ai mûri. Mais je m'ennuyais terriblement. Je voyageais pour découvrir des choses dignes d'intérêt, mais elles étaient de plus en plus rares...j'ai combattu des gars très forts, j'ai exploré des endroits inconnus, j'ai volé des objets très rares, hautement surveillés, pour ensuite les revendre ou les abandonner quand je n'en voulais plus...ouais, j'ai pas mal bourlingué.
Dernièrement, j'avais entendu parler de la Haute Prison de Sentinelle, et de ses épreuves réputées mortellement dangereuses. Alors je me suis débrouillé pour me faire arrêter et incarcérer ici, en pensant que ça serait amusant. En fin de compte je suis déçu les gars, vous m'avez balancé dans une cellule spéciale, et vous m'interdisez de sortir. Tout ça parce que j'ai tué quelques hommes pendant ma première épreuve, pas de quoi fouetter un chat... »

-Attends une seconde, tu veux nous faire croire que tu t'es volontairement laisse enfermer ? Lâcha le garde, réagissant aux derniers mots du détenu.
-Exactement.
-Tu n'es qu'un taré, renchérit le deuxième garde. Pourquoi tu nous raconte ça maintenant ?
-Ben...parce que je viens de me rendre compte que l'Aer circule à nouveau dans mon corps, alors considère ça comme un au-revoir.
-Attends...quoi ?!

Le garde n'eut pas le temps de se demander si c'était du bluff ou pas, que la porte de la cellule trembla. L'impact d'un poing avait déformé le métal et avait créé un important relief dans la porte. Il y eut un deuxième coup, plus violent encore, et la porte s'arracha à ses gonds pour s'écraser au sol dans un fracas assourdissant. Médusés, les deux soldats portaient la main à leurs armes, quand une silhouette émergea de la cellule, accompagnée d'un bruit de chaînes raclant le sol.
Lentement, un homme apparut, un Akren, aux longs cheveux crasseux et à la barbe fournie et sale. Il était difficile de distinguer les traits de son visage sous sa pilosité, mais un air railleur pouvait se lire dans ses yeux. Ses poignets et chevilles étaient toujours ceints par des menottes qui auraient dû être enchaînées aux murs de la cellule, mais à en juger par l'état des chaînes reliées aux dites menottes, il devait les avoir arrachées des murs en question.

-Aaaah, ça ne fait pas de mal une petite promenade, fit Naak en s'étirant.
-Toi, comment...comment as-tu fait pour sortir de ta cellule ?!? cria l'un des gardes.
-Hein ? Ça se voit non ? J'ai enfoncé la porte à coups de poings.
-Mais...mais...
Il était tout bonnement inconcevable qu'un homme enfonce une porte en métal à mains nues.
-Alleeeeez, c'est pas grave Greg. En plus ça a l'air de s'agiter dans la prison, ça devient intéressant ! Fit Naak en souriant.

Le fait était que la prison était devenue très agitée, à cause d'une soudaine révolte ayant éclaté dans les cellules moins sécurisées.

-Barrez-vous de ma route maintenant, fit Naak, sur un ton qui ne laissait plus de place à la plaisanterie. T'es mon pote Greg, alors si tu te pousse je ne te tuerai pas.
-LA FEEEERME !! hurla le garde en se jetant sur le prisonnier, épée à la main. Son collègue le suivit en se demandant s'ils n'étaient pas en train de faire une erreur.

La scène se déroula très vite, avec une violence inouïe, et très vite le sang des deux gardes vint éclabousser les murs. Naak contempla les deux cadavres à terre, en léchant le sang sur ses mains.

-Mouais, je me doutais que ça se passerait comme ça. Bon, tant pis, fit-il en haussant les épaules. Maintenant, allons voir comment ça se passe plus bas. On dirait une émeute, ça promet !

Et il s'éloigna d'un pas tranquille, en fredonnant un air mélodieux. Un des prisonniers les plus dangereux de la zone venait de se libérer.
Naak Mahaden était de nouveau dans la nature !


Dernière édition par Naak Mahaden le Ven 8 Jan - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
Admin


Messages : 17
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: [VALIDE] Naak Mahaden, le Tueur d'Assassins   Mer 16 Sep - 21:21

Fiche validée !
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedrelonrp.forums-rpg.com
 
[VALIDE] Naak Mahaden, le Tueur d'Assassins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Formation] Entrainement d'assassins
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Bande d'assassins, voleurs, truands
» Nouvelle skin de Tueur Pro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aedrelon RP :: Avant-garde :: Fiches de Personnages-
Sauter vers: